Et la conteuse ?

D'origine britannique, Clare Goubin vit en Bretagne depuis plus de 15 ans.

C'est son grand-père maternel qui l'initie au monde des contes, avec ses poèmes, ses vers de non-sens, des comptines et ses histoires pour enfant (Selby Worthington : "The Teddy Bear Coalman").

Sa mère reprend le flambeau en partageant son amour pour le chant, la musique, les rimes, le rythme des langues... les jeux de la parole, la communication...

Et son père lui révèle le monde des fées au fond du jardin, que sa mère, avant lui, l'avait transmis - les pixies, les gobelins qui habitent les bois, les trolls sous les ponts, les fêtes nocturnes des petits peuples sur les ponts illuminés de la Tamise....

 
Photo de Clare Goubin

Après un parcours musical classique de piano, commencé à 5 ans, suivi par un cursus de chant lyrique en conservatoire, c'est pendant une période de traduction et d'écriture de fiction (romans et conte) que l'oralité du conte s'est glissé de nouveau dans sa vie... rien de plus naturel.

De merveilleuses conteuses qui l'ont accompagnée sur le chemin : Bernadette Roche, Fiona Macleod, Joujou Turenne, Janis Mackay, Angela Knowles, ... et des professeurs de chant extraordinaires : Marie-Françoise Nihoul et Isabelle Diverchy.